Arthur Gandin présente les résultats de son stage à l’Université du Québec à Rimouski à la branche Québec de la “American Fisheries Society”.

raqstudentÉtudiant.e.s, Non classé, Nos membres rayonnent

Arthur Gandin, étudiant à la maîtrise à l’UQAR-ISMER sous la supervision de David Deslauriers (UQAR-ISMER) et de Daniel Small (MPO) fait parti des étudiants qui contribuent à la recherche sur se poisson de fond qui refait surface, le sébaste. Arthur complète un projet de recherche qui porte sur l’utilisation de la chimie des otolithes pour caractériser le régime alimentaire du sébaste. Durant son projet, il attribué différent traitements de composition de diète à des sébastes maintenus en bassin à l’Institut Maurice-Lamontagne à Mont-Joli. Ces traitements étaient composés de deux proies normalement mangé par le sébaste en milieu naturel, soit la crevette nordique (Pandalus borealis), ainsi que le capelan (Mallotus villosus). Suit à ces différents traitement de composition alimentaire, Arthur a récolté les otolithes (petites pierres calcaires dans l’oreille interne des poissons) des sébastes afin de pouvoir en analyser les composés chimiques.

C’est lors d’un stage d’un mois et demi à l’Université du Québec à Chicoutimi dans le laboratoire des professeurs Pascal Sirois et Olivier Morissette qu’Arthur a pu analyser les éléments chimiques des otolithes de sébaste grâce au matériel spécialisé comme le laser LA-ICP-MS et la microforeuse MicroMill1 ainsi que l’expertise de leur équipe spécialiste de la chimie des otolithes.

Grâce à ce stage, Arthur a pu obtenir quelques résultats préliminaires qu’il a présenté lors du 2e congrès de l’édition du Québec de la « American Fisheries Society » à Montréal.

Félicitations Arthur pour ce bel avancement dans tes travaux de maîtrise !

Partager cet article