Carton plein pour Inês Léal !

coordo Bons coups, Étudiants

Candidate au doctorat à l’ISMER sous la direction de Réjean Tremblay et membre étudiante du RAQ Inês Léal a brillamment défendu sa thèse intitulée : «Novel insights into the ecophysiological processes shaping settlement dynamics of rocky shore foundation species » le 30 novembre 2020.

Devant le jury, des scientifiques dispersés à l’international, sa famille et ses amis, Inês a su nous faire part de ses travaux recherches en écophysiologie benthique qui ont conduit à 7 articles scientifiques, dont un publié deux semaines avant sa soutenance dans « Marine Ecology Progress Series ».

Félicitations Inês!

Voici le résumé en français et en anglais de sa thèse de doctorat :
Résumé: Comprendre comment les larves d’invertébrés marins interagissent avec leur environnement trophique est un thème central en écologie. Les larves ont besoin de suffisamment d’énergie pour alimenter leur métabolisme, se développer, se fixer et se métamorphoser. La lipidomique apporte d’immenses opportunités pour mieux comprendre les aspects physiologiques impliqués dans cette transition pélago-benthique. Dans ma recherche doctorale, j’ai étudié les facteurs écologiques (la qualité des ressources trophiques, la température de l’eau, les précipitations) et les facteurs physiologiques (la composition en acides gras des larves, l’état nutritionnel, la croissance) qui interviennent dans la fixation des espèces de substrats durs provenant des eaux arctiques aux eaux tropicales. Cette information est essentielle pour déterminer la dynamique et l’intensité de la fixation, qui sont primordiales pour définir la distribution, l’abondance et la dynamique des populations adultes.


Abstract: Understanding how marine invertebrate larvae interact with their trophic environment is a central theme in ecology. Larvae need to have enough energy to fuel metabolism, grow, settle, and metamorphose. Lipidomics bring immense opportunities to clarify the physiological aspects mediating this pelago-benthic transition. In my doctoral research, I investigated the ecological drivers (e.g., food quality, water temperature, precipitation) and physiological factors (e.g., larval fatty acid composition, nutritional status, growth) mediating settlement of rocky shore species from arctic to tropical waters. This information is key in determining where settlement occurs and at what intensity, which ultimately sets the scene for the distribution, abundance, and dynamics of the adult populations that follow.

Partager cet article