Le RAQ bonifie une subvention du programme PLAINE par Réseau Québec Maritime

raqstudentChercheurs et Chercheuses, Nos membres rayonnent

Le programme PLAINE du Réseau Québec Maritime vise à financer des projets qui ont pour but d’atténuer les impacts en liens avec la navigation et les activités portuaires sur l’environnement et les écosystèmes naturels et humains.

C’est grâce à ce financement que le projet de recherche sur l’impact du bruit subaquatique de la navigation sur les poissons d’eau douce dans le Saint-Laurent à été monté par Clément Chion (UQO), Marc Mingelbier (MELCCFP), Benjamin de Montgolfier (UQAR-ISMER) et leurs collaborateurs. Les chercheurs ont obtenu un financement de 200 000$ du Réseau Québec Maritime en plus d’une bonification de 24 000$ provenant du RAQ .

Résumé du projet :

« Le bruit subaquatique produit par les activités humaines a doublé tous les 10 ans depuis les années 1950, particulièrement à proximité́ des routes de navigation. Les impacts du bruit de la navigation sur les poissons incluent des changements de comportement tels que l’évitement, l’altération des comportements anti-prédation ou encore la diminution des soins parentaux aux nouveaux-nés, ainsi que des impacts physiologiques comme l’augmentation du niveau de stress. Ces impacts sont toutefois très peu documentés en eau douce et les mécanismes sous-jacents mal compris. Ce projet vise à évaluer l’exposition et la vulnérabilité des communautés de poissons au bruit de la navigation dans la réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre, notamment en étudiant les sons produits par des espèces à statut précaire (e.g. esturgeons noir, esturgeon jaune). Des enregistrements de sons de poissons seront effectués en captivité et en milieu naturel, permettant de constituer des banques de sons qui serviront notamment à entraîner des algorithmes d’intelligence artificielle à détecter automatiquement leur présence. Des expériences seront menées en milieu naturel pour évaluer la réponse comportementale des communautés de poissons du lac Saint-Pierre lorsqu’elles sont exposées au bruit de moteurs. Finalement, une évaluation de l’efficacité de mesures d’atténuation du bruit subaquatique de la navigation sera réalisée grâce notamment à la participation de l’industrie de la marine marchande. L’implication des communautés riveraines et usagers du lac Saint-Pierre permettra d’évaluer l’acceptabilité sociale de mesures visant à réduire l’empreinte acoustique des plaisanciers et pêcheurs récréatifs dans les habitats d’espèces de poissons d’eau douce sensibles au bruit subaquatique. »

Plus de détails sur le programme Plaine

Plus de détails sur nos offres de soutiens aux projets conjoints.

Partager cet article