Réjean Tremblay obtient la distinction Alcide-C.-Horth de l’UQAR !

coordo Bons coups, Chercheurs

Réjean Tremblay, directeur du RAQ et professeur à l’ISMER, reçoit la distinction Alcide-C-Hoth de l’UQAR comme reconnaissance pour sa contribution scientifique dans le domaine de l’écophysiologie et de l’écologie benthique ainsi qu’en aquaculture!

Voici un extrait de l’article de Jean-François Bouchard disponible dans l’UQAR-info .

Réjean Tremblay est professeur à l’ISMER-UQAR depuis 2003. Au cours de sa carrière, il s’est impliqué dans de nombreux programmes de recherche internationaux, dont le Laboratoire international associé BeBEST financé par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS, France) qu’il codirige. Depuis 2018, il est directeur du réseau Ressources Aquatiques Québec (RAQ). Financé par le Fonds de recherche du Québec Nature et technologies (FQRNT), le RAQ regroupe 95 chercheurs spécialistes en aquaculture et en pêches commerciales du Québec, du Canada, des États-Unis, du Mexique, de la France, de l’Espagne, du Portugal, de la Belgique, du Royaume-Unis, du Danemark, de la Norvège, du Brésil, du Mali, du Vietnam, de la Nouvelle-Zélande, et de la Tunisie. Il a également été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en larviculture et production de juvéniles en aquaculture de 2003 à 2013.

Le professeur Tremblay a publié plus de 165 articles scientifiques dans des revues internationales réputées, comme EcologyScientific ReportBBA-Biomembrane ou Global Change Biology. Ses travaux de recherche permettent de mieux comprendre les effets potentiels des changements climatiques et de l’activité humaine sur les écosystèmes marins et  la production aquacole. S’intéressant particulièrement aux moules, aux pétoncles, aux huîtres, aux myes, aux homards et aux plies rouges, les travaux du professeur Tremblay ont été cités plus de 3835 fois selon Google Scholar. Par ailleurs, pas moins de 90 personnes ont été formées par le professeur Tremblay comme étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat en océanographie, comme stagiaires postdoctoraux ou comme techniciennes et techniciens de recherche.

« Le professeur Réjean Tremblay mène, depuis une vingtaine d’années, une carrière remarquable tant sur le plan de la recherche que de la formation de la relève en sciences de la mer. Son expertise est reconnue par ses pairs et plusieurs de ses étudiantes et de ses étudiants sont devenus eux-mêmes des spécialistes en aquaculture. Son parcours de chercheur montre qu’il est possible de combiner la recherche fondamentale et le développement d’applications qui ont des retombées concrètes pour l’industrie des pêches et de l’aquaculture », observe le directeur de l’ISMER-UQAR, Guillaume St-Onge.

Titulaire d’une maîtrise en océanographie de l’UQAR et d’un doctorat en biologie de l’Université Laval, le professeur Tremblay a reçu le prix d’excellence en recherche de l’Association aquacole du Canada en 2017. Il est par ailleurs à la tête d’un laboratoire de biologie expérimentale sur le benthos qui est unique au monde. Cette infrastructure de la station aquicole de l’ISMER permet entre autres de réaliser des expériences d’audition en conditions contrôlées pour en mesurer l’effet sur le comportement et la physiologie des animaux.

Félicitations Réjean!

Partager cet article