Les filles et les Sciences, un duo électrisant !

coordoAnnonces, Vulgarisation

Cette année encore les membres du RAQ ont répondu à l’appel de Technoscience Est-du-Québec afin de faire découvrir les sciences marines aux adolescentes de 2e, 3e et 4e secondaire.

L’atelier offert aux jeunes filles lors de cette édition était dédié à l’ADN environnemental, le traqueur des espèces marines. Des étudiants et étudiantes du laboratoire de Louis Bernatchez (U. Laval) se sont associés à 4 étudiantes du laboratoire de Céline Audet et Réjean Tremblay (UQAR-ISMER) afin d’expliquer comment il est possible d’identifier les espèces présentes dans l’environnement marin à l’aide du séquençage de l’ADN.

En utilisant des produits du quotidien, une cinquantaine de jeunes filles ont pu extraire l’ADN de grains de raisin. Une fois les brins d’ADN visualisé dans leur tube à essai il s’agissait d’identifier la microalgue qui leur a été attribuée en entrant la séquence d’ADN dans le logiciel MEGA, largement utilisé par les scientifiques du domaine. Après avoir identifié la microalgue, il était possible de l’observer vivante sous le microscope.

Les scientifiques en herbes étaient vraiment ravies de cette expérience vécue auprès de scientifiques passionnées qui ont su rendre accessible la biologie moléculaire à des jeunes du secondaire !

Un grand merci à Maria Martinez-Silva, Mariame Chehouri, Julie Viana et Ghizlane Banousse d’avoir préparé et tenu cet atelier, sans oublier Philippe Hénault, Laurie Lecompte, Océane Perrot et Florent Sylvestre qui ont participé à l’élaboration du projet.

Voici le reportage de Radio-Canada sur l’évènement :

Les filles et les sciences se poursuit ce samedi 4 novembre 2023 dans la ville de Québec en collaboration avec la Boite à Science. L’événement se déroulera au Pavillon Vachon de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval, inscription obligatoire.

Partager cet article