Offre de projet de maîtrise sur la comparaison des traits comportementaux chez deux écotypes d’ombles de fontaine juvénile (Salvelinus fontinalis)

raqstudentAnnonces, Projets de maîtrise

Comparaison des traits comportementaux des écotypes résident et anadrome chez
les juvéniles d’ombles de fontaine (Salvelinus fontinalis)

Direction de recherche : Emmanuelle Chrétien (professeure régulière en écologie des
poissons, département de biologie, chimie et géographie, UQAR)
Début du projet : automne 2023
Bourse : 18 500$ par année, pour 2 ans


Contexte
L’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) est une espèce emblématique au Québec pour
laquelle il existe deux écotypes, l’un résident et l’autre anadrome. L’écotype résident
complète tout son cycle vital en eau douce tandis que l’écotype anadrome migre dans les
milieux côtiers de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent et du fjord du Saguenay pour se
nourrir avant de retourner dans les rivières pour s’y reproduire. Les deux écotypes peuvent
cohabiter au sein d’une même population naturelle (sympatrie) sous l’influence des mêmes
composantes environnementales. Il est difficile de différencier les deux écotypes tôt dans
le cycle de vie des poissons car peu de connaissances existent sur les mécanismes régissant
leur adoption respective. Toutefois, il existerait un compromis énergétique entre
l’exploitation efficace de l’habitat local (i.e. écotype résident) et la capacité de migrer vers
des habitats plus favorables pour la croissance (i.e. écotype anadrome). Cette hypothèse
suggère que l’étude des taux métaboliques et des traits comportementaux pourrait
permettre de différencier les individus adoptant l’un ou l’autre des écotypes.


Le projet
Le but du projet est de quantifier les liens entre des traits comportementaux
(spécifiquement l’agressivité et la témérité) et les écotypes résident et anadrome chez les
juvéniles d’omble de fontaine. Les tests comportementaux se dérouleront directement sur
le terrain, aux abords de la rivière Sainte-Marguerite. L’étudiant.e qui mènera ce projet
collaborera également à un projet complémentaire visant à quantifier les traits
physiologiques des mêmes poissons.


Pour poser sa candidature
Envoyer par courriel à manuchretien@gmail.com :

  • Lettre de présentation
  • CV complet
  • Relevé de notes à jour
  • Coordonnées de deux références

Partager cet article